Fête du Discobolos de Wim Delvoye : 3 ans que l'oeuvre commandée par les habitants est installée sur l'espace public roubaisien !

Fete du Discobolos de Wim Delvoye oeuvre commandée par des habitants

 

Il y a 3 ans, s’installait à Roubaix la première oeuvre d’art contemporain commandée par des habitants de Roubaix : le Discobolos signé Wim Delvoye, un artiste qui depuis a notamment exposé au Mamac de Nice, au musée Rodin de Paris, et au Louvre l’an passé.

En 2011, nous avions fété le premier anniversaire de son installation, eh bien, le 26 juillet nous fêterons son 3eme, à la suite d’une série d’ateliers créatifs et écolos sous le signe des Quartiers d’Eté auxquels vous pouvez participer (et télécharger le flyer ici-même). Au programme : l’exposition des réalisations des ateliers, des jeux gonflables, des animations, la fanfare la Banda Mich, le nouveau bus "Info Tri" de la Communauté Urbaine sur le tri sélectif, le stand de la commission Cadre de Vie du Conseil de quartier, et sans doute d’autres surprises ! (voir dates dans le calendrier)

La fête est ouverte à tous ! Rendez à l’angle de la rue Saint Antoine et de l’avenue des Nations Unies, dès 14h !

L’opération (ateliers et fête) est soutenue par la Région, les Quartiers d’été, la Ville de Roubaix, le Fonds de Participation des Habitants et portée par un collectif composé du Centre Social de l’Hommelet, de l’EHPAD du Nouveau Monde, et du Comité de quartier de l’Hommelet.

Voir aussi :
- autour du Discobolos les enfants ont du talent,
- NE / VDN "Hier c’était la fête autour du Discobolos (2011)
et

notre onglet spécial sur le Discobolos de Wim Delvoye.

Discobolosinauguré en 2010. OEuvre réalisée par Wim Delvoye à l’initiative du comité de quartier de l’Hommeletdans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires avec le soutien de la Fondation de France et de la ville de Roubaixainsi que du programme européen Interreg IVa 2 mersProduction-médiation : artconnexionLilleDans le cadre de l’action des Nouveaux commanditaires qui permet à des citoyens de passer commande à des artistes, Wim Delvoye réinterprète la sculpture antique du Discobole réalisée par le sculpteur grec Myron dans la première moitié du Vème siècle avant Jésus Christ. L’athlètecomme emporté par son geste, continue l’action du lancer jusqu’à s’enrouler en spirale sur lui-mêmedonnant une impression de mouvement et d’élévation.

 

 

DATE DE MISE A JOUR : 16/07/2013

0 Commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

Post new comment

1 + 8 =

Comments