Plus d'informations sur le Conseil Consultatif de la Jeunesse

La volonté de faire du Conseil Consultatif de la Jeunesse (CCJ) une assemblée forte et dynamique résulte de plusieurs constats :

  • le désir grandissant de la jeunesse de s’exprimer et d’être entendue,
  • l’envie des jeunes d’exister et de compter au sein d’une société en mutation,
  • la volonté d’être acteur du développement de leur ville et de participer aux échanges et débats qui s’y déroulent,
  • la nécessité de prendre en compte leurs besoins pour favoriser leur insertion sociale,
  • l’importance de leur donner les outils pour exercer une citoyenneté active et responsable,
  • le projet de construire avec les élus et les techniciens une vision partagée des structures et dispositifs concernant les jeunes.

Ainsi, le CCJ a pour finalité de permettre aux jeunes de trouver leur place pleine et entière dans la société et par là de contribuer à une démarche d’implication des jeunes dans la vie locale.

Le CCJ est une assemblée de 40 roubaisiens âgés de 15 à 21 ans, dont l’engagement est volontaire et bénévole, et qui partagent la même envie d’agir pour leur ville et d’être au cœur des discussions qui les concernent.

Le CCJ exprime les singularités de l’expression citoyenne de la jeunesse.

C’est également un comité consultatif. En cette qualité, il peut être consulté par le Conseil Municipal, ainsi que par les services municipaux, pour l’ensemble des projets.

C’est enfin un lieu d’expression et une instance de débats qui conduiront à la mise en place d’actions en lien avec les préoccupations des jeunes et celle de la ville.

Le fonctionnement du CCJ est défini dans un règlement intérieur qui garantit entre autres la neutralité politique des élus du CCJ.

Le Conseil Consultatif de la Jeunesse a pour missions:

  • L'exercice de la citoyenneté,
  • La participation à la vie municipale,
  • Le partage de valeurs,
  • La volonté de fédérer les initiatives roubaisiennes,
  • La reconnaissance des jeunes en tant que citoyens,
  • La mise en valeur de la jeunesse roubaisienne,
  • L'implication dans les projets infrastructurels les concernant.